Réservé aux abonnés

«Grâce à la Bay, 50 millions de surfeurs ont entendu parler du Valais»

Avec 200 000 visiteurs en une année, la vague artificielle "Alaïa Bay" de Sion est un succès, estime le fondateur et CEO Adam Bonvin. Qui rejette les critiques sur les tarifs et l'énergie nécessaire au fonctionnement du site. Interview.
22 juin 2022, 09:31
ADAM.BONVIN.3.jpg

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois