Loup: un parasite influencerait le comportement du chef de meute

Un loup infecté par le parasite Toxoplasma gondii aurait une plus grande propension à prendre des risques, selon une étude américaine. Il aurait ainsi plus de chances de s’imposer comme chef de meute.

29 nov. 2022, 08:08
Les chercheurs du Yellowstone Wolf Project (Projet Loup du Yellowstone) ont analysé les prélèvements sanguins de 230 loups.