Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«L’inflation, ça passe. Mais le franc fort, c’est plus compliqué»

L’entreprise AESA, à Bevaix, réalise 98% de ses ventes à l’exportation. Pour son directeur, Vincent Arbet-Engels, la valeur du franc est donc redevenue une affaire quotidienne.

05 févr. 2024, 05:01
Pour Vincent Arbet-Engels, directeur d’AESA, il serait trop risqué de délocaliser certaines tâches à l'étranger.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias